The Rabeats dans la presse
The Rabeats dans la presse (2/2)
[ voir la page 1 ]
"J'avais loupé les Fab Four en 1964, à l'Olympia. Il eût été impardonnable que je manque, mercredi soir, la prestation des Rabeats sur la scène mythique. Flamm le batteur est perché sur une estrade en noir et blanc. Sly, de sa voix lennonienne fait rugir "I Want To Hold Your Hand". Mars'L, le soliste et Deep, le bassiste propulsent un tapis mélodique acidulé. C'est bon, simple, nostalgique et jouissif. Une glace à la pistache. Et comme l'estime leur copain Jean-Louis Polard, grand spécialiste des Beatles, auteur d'un dictionnaire sur les Fab Four :"ils ont le feeling. Au-delà de la reproduction note pour note, la voix de Sly met en valeur les chansons des Beatles avec ses propres intonations". "Please Please Me", "Love Me Do". le public reprend en choeur. Un peu plus tard, le quatuor à cordes apporte les pupitres pour "Yesterday". Sublime. Les briquets s'allument comme à la grande époque. Ils s'allumeront encore pour "Michelle". Il n'y a que les chansons d'amour et de filles pour allumer les briquets. Les Français ont le coeur grenadine. Le pauvre Descartes et sa raison de colin froid n'avait rien compris. Vive Stendhal ! Surprise, Gilles de Robien est au concert, avec Madame. Veste sur l'épaule, il arbore un look très rock... Et Mr le Ministre avoue tout de go que les Rabeats le transportent : "Il manque seulement un petit carré de planches car ça donne vraiment envie de danser"... Les quatre amiènois ont prouvé qu'ils étaient tout, sauf des clônes, mais des mecs habités par un feeling touchant" - P. Lacoche Le Courrier Picard
 
"Les vrais et uniques s'appelaient les Scarabées, eux non plus n'ont pas non plus résisté à l'envie du jeu de mots à partir de "beat" (pulsation", mais ce sont des lapins ! Le 23 juin à 20h30, soit la veille du concert de Paul McCartney, The Rabeats proposaient une répétition générale pour les fans des Beatles, dans le temple parisien de l'Olympia. Ces quatre garçons (Sly, Deep, Mars'L et Flamm) venus de Picardie forment un "covers band", un orchestre spécialisé dans les reprises du répertoire d'un seul groupe. Eux revisitent celui des Fab Four, de Love Me Do (1962) à Let It Be (1970) avec les guitares Rickenbacker (sic!), les coupes au bol et les costumes taillés à Saville Row de rigueur. Le Monde
 
"...Avant-dernière étape européenne, ce jeudi au Stade de France, avant l'apothéose de Gladstonebury le 26 juin, qui devrait rassembler le plus grand public de la carrière de Paul McCartney, et donc par transitivité, pour beaucoup des chansons des Beatles. On peut préfère à ces larges dimensions, la relative intimité de l'Olympia, où les Beatles chantèrent il y a quarante ans. The Rabeats, groupe français fan des Fab Four, y présente son spectacle ce soir, en traversant toute l'oeuvre des Beatles - une cinquantaine de chansons. Vus en première partie de la tournée Fan de Pascal Obispo, The Rabeats préparent leur tournée qui va sillonner la France..." Le Figaro
 
"Avec plus de 550 concerts à leur actif, soit plus de 400.000 spectateurs à travers le monde, The Rabeats ont mis le feu en première partie du spectacle Fan de Pascal Obispo, admirateur inconditionnel. Conquis par leur jeu musical et après une audition, il les a lui-même conviés à partager son affiche. Sur scène l'illusion est parfaite jusque la coupe de cheveux ou les costumes. The Rabeats reprennent une cinquantaine de titres des Beatles couvrant les différentes périodes de leur carrière." AFP
 
"La Rabeatsmania est en marche. Quarante ans après le passage des Beatles sur la scène de l'Olympia à Paris, les Rabeats leur rendent hommage mercredi 23 juin. Une idée du programmateur de la salle parisienne charmé par leur prestation en première partie de Pascal Obispo au Zénith, avec qui ils ont fait toute la tournée Fan...." - N.G. Le Courrier Picard
 
"Pascal Obispo donne le LA : "Faites-moi déchirer les enceintes !". Déchirer ? The Rabeats en première partie ne s'en sont pas privés... Réincarnation des Beatles, ils ont ouvert le spectacle par "Help". La star de la soirée les a accompagnés pour leurs deux derniers titres, à la batterie puis à la guitare : "The Rabeats ont fait toute la tournée avec moi, je voulais leur rendre hommage, ce soir !" - N.G. Le Courrier Picard
 
"Première surprise de cette fin d'après-midi, une ouverture des portes tout en douceur a permis au public de ne pas trop attendre sous la pluie. Délicate attention qui allait se prolonger avec, en guise de cadeau, une première partie de concert qui fera date. En effet, le phénomène musical de ce début d'année était offert au public, qui a réservé un triomphe à quatre garçons dans le vent. Les Rabeats, aux allures années soixante, ont présenté un « tribute to the Beatles » qui a ravivé plus d'une émotion, même chez les plus jeunes." - Jean-Marie Valder L'Alsace
 
"Coup de chapeau au greoupe The Rabeats, première partie sympathique qui nous ramène au temps des sixties, avec des reprises conformes des Beatles" Le Journal du Jura
 
"Pascal Obispo était à Bercy le 27 janvier pour présenter son spectacle concept "Fan". Devant un Bercy pas loin d'être plein, il accueillait The Rabeats en première partie. Ce groupe de quatre garçons en hommage au Beatles, bourré d'énergie, va bien au-delà de la copie, notamment pour "Help" ou "A Hard Day's Night" où ils furent rejoints par Obipso lui-même grimé en Beatles..." Platine
 
"C'est par une évocation des Beatles, fins mélodistes s'il en fut, que la soirée avec Pascal Obispo débute. The Rabeats proposent dans une toale bonne humeur un "Tribute To The Beatles". D'emblée, le public ne se refuse pas ce plaisir de chanter en coeur les "Love Me Do", 'Twist 'n Shout", "Can't Buy Me Love". Autant de thèmes devenus des classiques pour les différentes générations qui se côtoeint dans un même public. The Rabeats jouent à merveille leur rôle de première partie. Ils allument les brandons qui se transforment bientôt en un brasier dévastateur." - Didier Debril Le Courrier Picard
 
"La bonne surprise est venue du groupe qui précédait Pascal, notre ami à tous, les Rabeats. Reprises à gogo des chansons des Beatles sans les imiter complètement. Un hommage énergique et un enthousiasme enthousiasmant qui met de bonne humeur, au cas où vous auriez envie d'être gai en venant voir Pascal...". loreille.org
 
"C'est dans un Zénith chauffé à blanc par les Rabeats, quatre garçons nourrissant une même passion pour les Beatles, que Pascal Obispo est entré en scène...." - J.H Paris-Normandie
 
"Le 23 juin, une soirée mettra à l'honneur les Beatles avec le groupe The Rabeats, qui ont les mêmes voix et les mêmes sons" - Arnaud Delbarre, directeur de l'Olympia Platine
 
Si le concept du spectacle ne laisse pas la place à des duos ou des improvisations, la surprise est venue de la première partie !
Invités sur toute sa tournée en 2003, The Rabeats est un groupe qui rend un hommage très honorable aux mythiques Beatles, en réalisant l'illusion de réunir sur scène les 4 garçons dans le vent. Chaque soir, ils choisissent une série de reprises différentes de leurs plus gros tubes des premières années.
Le groupe original a évidemment beaucoup influencé Pascal, notamment à ses débuts (souvenez-vous "Plus que tout au monde", "Laurelen" couplé à "Dear Prudence" ou encore "Un jour comme aujourd'hui" associé à "Come together" sur scène...).
Si Pascal propose ici des reprises de Polnareff (...) , on s'étonne qu'il n'ait pas osé rendre lui-même hommage à ses pairs... Un petit "Sergeant Pepper's lonely hearts club band" se serait si bien fondu dans le "Fan tour"... Cela a dû quand même le titiller depuis un moment, si bien qu'il n'a pas résisté à enfiler un costume et une perruque "coupe au bol" afin de rejoindre discrètement, en toute humilité (il ne chante pas en leader mais seulement aux choeurs), les Rabeats sur cette dernière date. Nouvelle surprise, s'il n'est pas étonnant de le retrouver à la guitare de Twist and shout, on le surprend à s'asseoir précédemment derrière la batterie pour "Hard day's night" !
Les meilleurs
zennemis
 
"Moi j'ai trouvé ça génial. Ca colle parfaitement avec le thème de Pascal : Fan, car il est fan et eux aussi (eux surtout en fait ) Ils chantaient très bien, n'ont pas saboté les chansons par une drôle d'instrumentale. Les Rabeats mettent l'ambiance, comme les Beatles autrefois." - Andie
"Alors moi jai adoré .... mon père me faisait écouter les Beatles quand j'étais petite .... ce fut que du bonheur pour moi !!!" - Nofixx
"Ils étaient surprenants autant dans leurs voix que dans leurs costumes. Je me suis régalé, cette séquence souvenir-souvenir était réussie. C'est marrant, mais j'aime les personnes dont Pascal est fan" - Nicolas
Forum
pascalobispo.com
 
"La première partie assurée par The Rabeats est plutôt délire avec un retour aux années 60 puisque que les 4 musiciens rendent hommage aux Beatles, tout y est jusqu'au look d'époque. Ils reprennent 5/6 gros tubes pour un moment de nostalgie qui m'a laissé penser que la suite allait être de la même veine." zicline.com
 
"Moi ça m'a bien plu !! g bien rigolé avec mes cop's on a dansé comme des folles mdrrr et je me suis étonnée moi même je connaissais les chanson presque par coeur lol ils ont bien mis l'ambiance en tout cas à Toulon on a apprécié la salle était bien chaude lool" - Saskia
"C'était une vrai surprise, je ne savais pas qui faisait les premieres parties et j'adore les beatles dont je connaissais les chansons par coeur et c'était géant!!!!! franchement rien de mieux pour nous préparer a passer une super soirée avec pascal!!!!!" - littleisa0
Forum
pascalobispo.com
 
Tout le concert, intitulé Fan par Pascal Obispo, était une sorte d'hommage rendu par le chanteur et par le groupe invité en première partie, The Rabeats, aux stars préférées de l'auteur de Lucie.... La Dépêche
du Midi
 
"Ce soir, c'est les fans et les chansons d'abord !" Hier soir, c'est par cette exclamation que Pascal Obispo a lancé son concert devant pas moins de 6.300 personnes. A la vérité, il avait déjà mis sur la voie en choisissant pour première partie The Rabeats, "quatre clones dans le vent" qui ont repris jusqu'à la coupe au bol des Beatles ! Dans la foulée de cette virée 60' très marrante, le compositeur le plus demandé de France est arrivé dans la défroque de Polnareff... Le Midi-Libre
 
Elle est impressionnante la grande salle de Micropolis à Besançon, pleine à craquer ! Il en faut plus pour démonter The Rabeats, amoureux fous des Beatles chargés de chauffer la salle en lever de rideau. Set impeccable, tirés à quatre épingles dans des costards très 60' et la coupe de cheveux au carré, rien à ajouter... - Christophe Dollé L'Est Républicain
 
Beatles, Polnareff, Téléphone, Queen, Marilyn, Elvis ont tous fait un passage sur la scène du MegaHall avec Pascal Obispo en maître de cérémonie. Un écran géant est installé en fond d'une scène baignée de lumières rosées. Dessus défilent des images de Pascal Obispo surfant sur la toile. Puis le noir total, la foule en délire et l'apparition surprise des dignes héritiers des quatre garçons dans le vent en lieu et place de celui que les 9 500 spectateurs sont venus écouter. De A Hard Day's Night à Twist And Shout, le groupe The Rabeats enchaîne les tubes des Beatles avec une grande maîtrise, pour le plus grand plaisir d'un public où se mêle toutes les générations. Cette folle première partie passée, un compte à rebours - entre sketches des Nuls et making of du clip de Fan - est lancé sur l'écran géant estampillé Fan.... - D.P Le Républicain
Lorrain
 
Le groupe The Rabeats, spécialiste des reprises des Beatles (qu'il joue dans la perfection et surtout avec un incroyable feeling) assure la première partie de la tournée nationale de Pascal Obispo. Le Courrier Picard
 
Mardi soir, aux Docks Océane, Pascal Obispo s'est mis dans la peau de Polnareff avant de se mettre à nu. Surprenant, spectaculaire, visuel et vivant, à l'image de la première partie assurée par The Rabeats. Il y avait de quoi se frotter les yeux pour être sûr de ne pas rêver. Mêmes coupes de cheveux, mêmes costumes et même fausse nonchalance : Sly, Flamm, Deep et Mars'l, quatre garçons dans le vent, celui qui souffle dans les esprits imprégnés des 60'. The Rabeats, véritables doublures des Beatles ont conquis un public jeune à l'écoute des tubes qui firent la gloire du quatuor anglais. Nostalgie, quand tu nous tiens... The Rabeats ont rendu un hommage au rythme de She loves you, Can't Buy Me Love, A Hard Day's Night, I Want To Hold Your Hand et bien d'autres. - Eric Spicq Le Havre Presse
 
"Toujours cette première partie que j'aime tant! C'est un pur délire de les voir sur scène, ils mettent le feu dès le début et le ton est déjà donné!!" - L'Elue Forum
pascalobispo.com
 
"C'était vraiment GENIAL!!!!!!!!!!!! Le concert a duré environ 3h y compris la première partie. Première partie où se produisait The Rabeats, un groupe qui reprennait les chansons des Beatles!! ca aussi c t génial, ben oui j'adore les Beatles, ca vous pose un problème? ;) Et puis en plus ca a beau être de vieilles chansons et ben ca donne toujours autant la pêche!! " - anonyme
"La première partie, le groupe qui reprend des classiques des Beatles, un régal." - Nicolas
Forum
obispoonline.com
 
Angers, hier soir, Pascal Obispo s'est glissé dans la peau de Michel Polnareff avant de retrouver la sienne. Le temps en a perdu ses repères. Il se passe quelquechose, comme si le temps perdait la boule. The Rabeats chauffent une salle bien remplie, remontent l'horologe et entament I Want To Hold Your Hand. Cheveux raides et costards des 60', ils déplient le répertoire des Beatles avec des voix tellement justes qu'elles en troublent les soixante-huitards. Les jeunes filles qui remplissent la salle par centaines semblent apprécier ces mélodies qui ont rendu leurs papy yéyé. Le Courrier de l'Ouest
 
Les Rabeats mettent le feu avec leur look digne des Beatles : d'ailleurs leur prestation est un ensemble de reprises connues datant de ces années folles. Il n'y a rien à dire : vocalement parfait, techniquement au point, ce quatuor s'éclate, et le public le lui rend bien. Sortons.net
 
"....il y a bien une première partie !!!! ce sont les Rabeats, un groupe anglais qui chante les beatles !!!!!! voili voilou !!!! ils ont des têtes trop sympas et ils chantent vraiment bien !!!! céline fan de pascal à 100% " - cel38
Forum
pascalobispo.com
 
...La salle des Oudairies est pleine à craquer ce dimanche soir. Tout le monde attend l'arrivée sous les projecteurs de la star. Mais Pascal Obispo se fait encore un peu désirer. La lumière s'éteint enfin. Au milieu de la scène, quatre garçons (dans le vent) lâchent quelques accords. La ressemblance avec les Beatles est trompeuse. Perruques vissées sur la tête, amplis d'époque, costumes... The Rabeats cultivent leur ressemblance avec le célèbre groupe de Liverpool et enchaînent les tubes de la bande à Lennon et McCartney. Hard Day's Night, She Loves You, permettent à l'auditoire de se mettre dans le ton de cette soirée un peu particulière. Ouest-France
 
...je ne devoilerai rien du concert en lui même car la surprise est essentielle mais juste vous dire que Pascal avait raison, la première partie est excellente et fait vraiment partie du concept FAN!! Alors soyez tous et toutes à l'heure pour ne pas manquer ça! Perso, j'ai adoré et je me suis éclatée!! - L'Elue Forum
pascalobispo.com
 
...Le show va plus loin que les seules interprétations. La première partie fait partie intégrante du concept avec le groupe The Rabeats qui rend hommage aux Beatles de façon irréprochable, on s'y croirait. Ce groupe, formé il y a quatre ans, fait toute la tournée du chanteur. Ouest-France
 
"...je confirme, après ré-écoute du I'm Down du concert de NY, que Paul en donne une prestation très impressionnante. C'est une version bien réussie, tant vocalement que musicalement. La dernière fois que j'ai entendu une version aussi pêchue, c'est avec les Rabeats, t'as qu'à voir ..." - Filou forum Lucyintheweb.net
 
"Ce n'était pas la première fois que j'avais le (très grand) plaisir de les voir sur scène. Plus vraiment une surprise mais le show fut grandiose ! Une parfaite maîtrise, un son au top, de l'humour quand il en fallait, de la dynamite par moments, des parties de basse (bravo Deep !) très basse, si je n'avais pas déjà été conquis, le concert de samedi m'aurait définitivement réconcilié avec les groupes de "reprises Beatles". (....) Le medley "spécial Rabeats" : Come Together/Another Brick in the wall/I want You qui, à lui seul justifie d'aller voir les Rabeats sur scène : ce medley est DEMENTIEL ! Sly (guitare et lead vocal) maîtrise admirablement son sujet et Mars'l nous enivre avec un jeu de guitare planant !!! Le pied intégral ! (....) Le final a mis le feu à la salle !!! GEANT ! j'étais sur le c... ! Helter Skelter en vrai, en direct, en live ! Le plus grand moment de la soirée ! Trés proche de l'esprit Beatles tout en étant très personnel. Quand le morceau s'arrête, le monde peut s'écrouler... La magie a opéré... " - Polmac forum
Yellow-Sub.net
 
... entre convivialité et professionnalisme, The Rabeats nous ont éblouis, terminant le set par une décoiffante version de Helter Skelter. Cette formation a été créée voilà 3 ans maintenant, avec à son actif plus de 300 représentations ! forum
Lucyintheweb.net
 
... Un petit séjour à Liverpool au fond d'un siège à Lille ? Et bien oui, samedi soir le concert des Rabeats a passé en revue l'univers des Beatles... Génial. La Voix du Nord
 
... Un bassiste sur la basse de McCartney avec un jeu identique, c'est Deep. Des guitaristes avec Vox au son pop anglais des années 60/70, c'est Sly et Mars'l. Un concert des chansons des Beatles de plus de deux heures. Impressionnant... Guitare Magazine
 
... Tu regardes, tu écoutes et tu te dis c'est Ringo (pas le mari de Sheila). Flamm est tombé dans la marmite de ce batteur en étant petit, c'est pas possible. Un show sur les Beatles impressionnant... Batteur Magazine
 
... The Rabeatles, c'est le mot pour définir ce que nous avons vu. Un spectacle énergique sur les chansons des Beatles... Le JDA
 
... The Rabeats ou l'amour des Beatles : un jeu de scène impeccable, non vous n'avez jamais rien vu de semblable... Le Journal d'Abbeville
 
... Un concert sympa où il n'y a que des tubes. Des musiciens qui vous font partager leur amour pour le groupe britannique. Une soirée où plusieurs générations de public se retrouvent... Le Parisien
 
... Un groupe qui interprète à merveille la musique des Beatles... A découvrir... Sud-Ouest
 
...Vous pourrez découvrir ou redécouvrir les Rabeats, géniale formation qui revisite à merveille le répertoire du groupe de légende, les Beatles... Sortir à Abbeville